TIASSALE

Le Cénacle du Pont

LE CENACLE DU PONT

Dans la mosaïque des sites et curiosités du département de Tiassalé, un élément assez révélateur vient se repositionner. Un lucarne sur le tableau pittoresque de l'espace environnant le pont de Tiassalé va éclairer de surcroît notre lanterne.

La présentation poétique du site du pont du fleuve et des îlots de luxuriante végétation constitue une attraction doublée d'un enseignement. Consulter notre documentation : "24 ème journée mondiale du tourisme 2003, Tiassalé marque un bon point".

Ce décor d'un style édénique s'ouvre sur des îles chargées de végétation luxuriante doublée de mouvement de voltige d'oiseaux exotiques et d'insectes dans un méli-mélo phonique émis par la population faunistique de cet écosystème.

Ces îles assimilées à des barques lourdement chargées de fleurs sont disposées de part et d'autre du pont sur le plan d'eau des deux fleuves antagonistes sur leur parcours par rapport à l'axe de symétrie du pont qui les enjambe. Ces géants de l'hydrographie retrouvent la sérénité en aval de la première île, géographiquement située en aval du pont. Décryptage.

L'antagonisme esquissé par les deux grands fleuves dans la rencontre au voisinage du pont a cette configuration :

Cette première barque ayant cette position privilégiée en accord avec la dynamique céleste orchestrée par l'action des chérubins, ces petits anges mignons car leur concours est subordonnée aux idéaux qui soutendent la ligne de conduite de l'équipage. Cette première barque ne se désolidarise guère des autres. Elle leur tend une perche symbolisant l'espoir et la solidarité agissante.

Peut-on lever un coin de voile visant à justifier l'immobilisme des barques arrières ? leur manque de dynamique face à l'adversité du tronçon hydrologique ?

La thèse de la cécité spirituelle avec son corollaire de facteurs limitant de l'élévation et de brume d'où recèle des sentiments obscures comme la vanité, les idées préconçues et négatives, les tares à des conduites souterraines, facteurs de la désagrégation de la vie sociale et économique qui minent nos sociétés rurales ou modernes.

Des aléas liés à une surestimation ou une mésestimation de la tâche ou de soi.

Cette barque première qui a su braver les obstacles du parcours grâce au concours de la dynamique céleste est baptisée CENACLE par le Coopérant. Le cénacle étant par définition lieu où le Christ prit son dernier repas avec ses disciples symbolise la communion fraternelle couplée avec l'élévation spirituelle sous la direction éclairée du maître de l'univers. C'est cette symbiose bidimensionnelle qui pose les jalons du succès de toute entreprise humaine.

Les qualités intrinsèques qui se dégagent de la première barque ont colorié la nature des relations tumultueuses et calamiteuses des deux fleuves au voisinage du pont.

En aval de cette barque, ces fleuves vont convoler en justes noces amoureuses, et vivre pleinement leur relation idyllique en direction de l'océan. Le chemin vers l'exploitation nécessite la fusion des énergies et des compétences dans un climat assez favorisant, dénué de tout négativisme.

Au sortir du cénacle, vous ne serez plus le même car la nature dans cette région de Tiassalé nous l'enseigne. La stratégie opérante du Coopérant vise à harmoniser l'environnement du cénacle dans l'optique d'en faire un haut lieu touristique où vous trouverez.

Des prestations culinaires locales exquises à la portée de toutes les bourses comblant ainsi vos attentes gastronomiques.

Un espace pélagique dont la coloration jaune or du sable ne manquera guère de séduire les inconditionnels des baignades et sport d'eau.

Un cadre de relaxation et de restauration physique et spirituel pour se soustraire aux influences néfastes du stress né d'une vie sociale assez agitée.

Un cadre assez paisible pour la réflexion et de regain de vitalité et d'énergie pour s'assurer les dispositions physiques et intellectuelles nécessaires à toute activité.

Au CENACLE, c'est le tourisme, c'est la vie, la gaieté, l'épanouissement. Vous n'avez pas le droit de vous priver d'un tel privilège ! Ne vous le faites raconter ! rendez-vous simplement à Tiassalé ou consulter l'adresse ci-dessous :

Capitaine BROU Y. PAUL

Promoteur de l'Ensemble Touristique "Le Coopérant"

Administrateur Tourisme-Loisir / BP 4284 Abidjan 09

Tel : 24-39-43-03 / Cel : 05 24 02 93

E-mail : cooperantn1dutourisme@yahoo.fr