TIASSALE

Le Phénomène des cascades

LE PHENOMENE DES CASCADES A TIASSALE

Les cascades ont constitué une attraction dans la mise en exergue de la politique touristique nationale. La région de l'ouest tient les rôles prépondérants par la valorisation médiatique du site de Man. Fait qui se traduit par une assimilation du vocable cascade à une ville comme Man.

Peut-on en dire autant à Tiassalé ou le tourisme fut porté sur les fonds baptismaux par le biais des travaux de prospection, de découverte et la mise en catalogue de sites et curiosités de la région du département initiés par le Capitaine BROU Paul depuis plus de deux décennies ?

Tiassalé fut choisi comme cadre de manifestation de la 24è journée mondiale du tourisme grâce aux stratégies assez coordonnées et opérantes mises en exergue par le Coopérant, Structure N°1 du Tourisme Rénovateur des temps modernes aux portes d'Abidjan.

C'est l'exacerbation du sentiment nationaliste doublé de la réponse à un affront fait à tout un département qui est le détonateur de l'essor de l'activité touristique tout azimuts dans le département de Tiassalé.

Cet Officier de gendarmerie nonobstant tout appui financier et toute formation qualifiante dans ce secteur d'activité a su donner corps et âme au tourisme dans un département qui aux dires de soit disant professionnels en était pratiquement dépourvu. Il représente pour le Ministre de tutelle le mécène du département dont il a la charge. Bref.

Devant l'incontournable notoriété nationale des cascades de Man, peut-on avoir ailleurs un autre son de cloche ?

La stratégie touristique opérante initiée par le Coopérant a permis de mettre en exergue à Tiassalé dans le lit du fleuve Bandama un site aux caractréistiques quasi-similaires à celles qui défraient la chronique à l'ouest ivoirien.

Cette cascade décrite dans le document intitulé "Le Pont de Tiassalé, un site d'exception" est une longue et tumultueuse cascade très peu étagée, déniable selon la perception du Capitaine BROU Paul.

Ce fait est corroboré par le rapport officiel historique des décennies plus tôt par son homologue d'armes le Capitaine MARCHAND lors de la guerre d'occupation de Tiassalé en ces termes : " Devant Tiassalé même, il y a un bief de 3 000 mètres de longueur, assez profond, mais précipite avec un bruit de tonnerre par dessus un gradin rocheux qui obstrue les deux tiers de son lit et tombe en cataracte d'une hauteur de 5 mètres. " Cette chute infranchissable marque la séparation entre les deux bassins du fleuve.

Ce rapport historique de l'Officier français conforte la notion de cascade dans la région de Tiassalé, fait touristique avéré. A 150 km environ d'Abidjan sur l'axe Abidjan Yamoussoukro, vous aurez la primeur de la randonnée dans les cascades de Tiassalé cela vous dédouanera à coup sûr des idées préconçues. Des surprises annexes vous attendent. Eh§ oui, les cascades, ça existe bel et bien à Tiassalé, soyez parmi les premiers privilégiés à découvrir la cascade de Tiassalé.